Partager les données, les modèles… et l’expérience

Avec le soutien de la fondation UNIT, nous travaillons à la mise en place d’une offre d’e-learning « Infrastructures et Web de données Spatiales » dans le cadre du projet uTOP.
La formation IWDS est toujours en construction, mais elle a d’ores et déjà servi (en version alpha) de support à l’action de formation OpenStreetMap Côte-d’Ivoire 2015 qui s’est déroulée du 25 septembre au 15  octobre à Bouaké. Nous espérons la proposer début 2016 en version beta aux étudiants du master GI avant un lancement en septembre de la même année.

Cette formation s’appuie sur un LMS (plateforme moodle d’ACO) pour le contenu pédagogique, et sur une IDS dédié (GéoACO, service E-Learning) pour les travaux pratiques sur les IDS. Outre l’architecture geOrchestra, les sujets abordés sont QGIS (SIG libre utilisé en back-office d’IDS), l’OGC (comprendre et mettre en oeuvre les normes techniques d’interopérabilité), INSPIRE (dispositions législatives et pratiques pour l’accessibilité de la donnée géographique dans l’Union européenne), OpenStreetMap (production, utilisation/réutilisation de données géographiques collaboratives). L’ensemble pourra être complété par un projet tutoré.

Notre ambition à travers cette offre de formation est de faire partager notre perception des techniques, outils et usages de la donnée géographique à travers le Web et de contribuer à notre niveau à faire du Web spatial une aire de coopération et de partage des données et des services.

Après GéoSAS, GéoACO : une IDS pour l’enseignement et la formation

L’usage à l’UMR SAS de l’Architecture de Données Spatiales geOrchestra pour servir des données et des modèles géographiques en recherche environnementale suscite depuis qulelques années l’intérêt de la part d’autres instituts et unités de recherche.

Nous sommes depuis le début de cette aventure favorables au partage de l’information et des savoir-faire, ce qui se traduit par de nombreux et riches échanges (réunions et correspondances, etc.) avec des collègues de tous horizons, ainsi que des actions de formation (comme l’ANF IDS 2014, ou plus récemment les JDEV 2015) et des communications. Pour partager plus efficacement notre expérience, et parallèlement à l’introduction de l’enseignement des IDS dans le cursus du master Géomatique (parcours Image, cohabilitation Rennes 2 – Agrocampus Ouest) dans lequel l’équipe GéoSAS intervient nous nous sommes rendus compte de la nécessité de la mise en oeuvre d’une IDS spécifiquement dédiée à l’enseignement et la formation. Nous vous annonçons donc la naissance de GéoACO (ACO pour Agrocampus Ouest), petite soeur de GéoSAS.

géoaco3

GéoACO a pour objets:

  1. la mise à disposition par les enseignants de contenu pédagogique sous la forme de données géographiques (enseignement avec une IDS – service Enseignant)
  2. la formation à l’utilisation et à l’administration d’IDS (enseignement des IDS -services Master GI, dédié à la formation en présentiel à Agrocampus Ouest; et IDS Francophone Libre, utilisé de manière autonome par les communautés OpenStreetMap francophones).
  3. Complétée par un LMS c’est aussi une IDS pour l’enseignement. (service E-Learning dédié à la formation Infrastructures et Web de Données Spatiales, en cours de développement).

Grâce à cet outil nous espérons remplir plus efficacement notre mission de formation, et consacrer plus de temps à l’innovation et au développement de services de données et de modèles environnementaux utiles à notre unité de recherche, ainsi qu’au projet geOrchestra.

l’interopérabilité sauce OGC aux JDEV 2015 de Bordeaux

Hervé Squividant et Rod Béra ont participé aux Journées du développement logiciel (Jdev 2015, du 30 juin au 3 juillet à Talence, près de Bordeaux),  organisées par le réseau DevLog du CNRS. Ils ont été invités à intervenir et échanger dans le cadre de la thématique « Infrastructures et interopérabilité: Le cloud et les architectures orientées service », avec au programme l’animation d’un atelier sur les IDS et d’un groupe de travail, ainsi qu’une présentation « IDS et le tout ‘services interopérables' ».
La présentation de Rodéric Béra

… et la présentation qui marche bien mieux avec du Web: http://slides.com/stlejer-morvrini/deck-4/live#/

L’occasion d’un partage avec d’autres communautés thématiques et logicielles, ainsi que d’un retour d’expérience dans le domaine des IDS pouvant alimenter les réflexions autour du développement d’architectures orientées services (SOA) d’une manière générale…

ORE AgrHys : Kervidy 2013

Les données cartographiques représentant l’assolement, les fossés et les haies sur talus en 2013 sur le site de l’ORE AgrHys à Naizin-Kervidy sont disponibles.

Ce travail a été réalisé par observations de terrain réalisées au mois de juin 2013 par Lucie CARRERA, Rémi DUPAS et Guillaume HUMBERT.

Accéder aux métadonnées

La carte du site de Kervidy avec les dernières données publiées

Plein Ecran : Visionneur expertVisionneur mobile

Les milieux potentiellement humides de France modélisés

Sollicitées par le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, deux équipes de l’INRA d’Orléans (US InfoSol) et d’AGROCAMPUS OUEST à Rennes (UMR SAS) ont produit une carte des milieux potentiellement humides de la France métropolitaine.
Cette carte modélise les enveloppes qui, selon les critères géomorphologiques et climatiques, sont susceptibles de contenir des zones humides au sens de l’arrêté du 24 juin 2008 modifié. Les enveloppes d’extension des milieux potentiellement humides sont représentées selon trois classes de probabilité (assez forte, forte et très forte).
La légende
Legende
Ce travail permet de disposer d’une base cartographique homogène au niveau national, compatible avec une représentation graphique au 1/100 000, utile pour élaborer et piloter les politiques publiques qui concernent les milieux humides.
Avant toute utilisation de la donnée, consultez la fiche de métadonnées
ainsi que la notice d’accompagnement

La carte des milieux potentiellement humides de FrancePlein écran